06/2019  Poste de traite de Desbiens, Desbiens, Qc G0W 1N0 418-346-5341

Liens_Circuit.png

Heures d'ouverture

saison estivale 2019

22 juin au 1er septembre

Tous les jours de 10h à 17h

Hors-saison

sur réservation

Tarification

adulte   10$       ainé 8$

enfant   6$    famille 25$

(12 ans et moins)   (2 adultes et 2 enfants )

 Rabais pour les groupes !

 

       Venez visiter       « là où tout a commencé »

243 rue Hébert (route 169) Desbiens, QC               

G0W 1N0          

418-346-5341         

lepostedetraite@gmail.com

 

ZONE

 

Exposition permanente 

Le choc des cultures 

 

 

 

 

 

 

Objectif principal : Faire découvrir à travers les époques et les objets, l’histoire du site de la Métabetchouane et des acteurs qui l’ont forgé.

 

La visite de l'exposition est une expérience unique où l'on invite les visiteurs à revivre l'époque du premier poste de traite de la Métabetchouane en 1676.  Une époque où tout est à découvrir, explorer et bâtir. Une rencontre unique avec l'histoire, l'archéologie et la naissance d'un pays.   


Les sujets traités sont : l’archéologie régionale, depuis la préhistoire jusqu’à la colonisation, l’arrivée du premier blanc au Pekuakami, le père Jésuite Jean de Quen, et la traite des fourrures des débuts de la Nouvelle-France jusqu'à la fin du XIXe siècle.

 

Exposition temporaire

Le Poste de traite invite, chaque année, un ou des artistes à venir exposer leur travail dans notre salle d'exposition temporaire. Cette fenêtre artistique assure un complément essentiel à la visite. C'est également une salle de visionnement en cas de mauvais temps.

2019

Florent Robertson

Parcours historique

C'est sur le site de la Métabetchouane que, depuis plusieurs millénaires, la plupart des nations amérindiennes du Nord-Est de l'Amérique se rencontraient chaque été pour échanger et partager.

 

Sur le site du Poste de traite, on retrouve donc un site archéologique (DcEx) classé à Patrimoine Canada ainsi que le plus vieux bâtiment de la région, la poudrière, qui est également classée.

 

On y retrouve la reproduction d'une chapelle anglicane, aujourd'hui le théâtre de plusieurs activités et spectacles.

 

Aussi, le monument Jean de Quen commémore la venue du missionnaire jésuite, premier Blanc à fouler le sol du Lac-Saint-Jean, le 16 juillet 1647. Il a été érigé en 1947, lors des fêtes du 300e anniversaire de l’évènement. 

 

Sur le parcours, on retrouve un four à bois,(style dos de castor) comme celui qu'on retrouvait sur le site au début de la mission vers 1666.

Aujourd'hui, le four est utilisé pour cuire de la pizza fine. 

 

Le Poste de traite est situé directement sur le bord du majestueux lac Saint-Jean. Il offre donc une vue panoramique avec une aire de repos, idéal pour se relaxer au son des vagues.

 

~  Notez que la Véloroute des Bleuets passe          directement sur le site du Poste de traite.  ~

Ses thèmes de prédilection sont la nature, notamment l’élément floral qui revient régulièrement dans son travail. La diversité des sujets en peinture l’amène souvent à créer des œuvres, ayant des éléments collés et/ou intégrés, en trois dimensions. De descendance amérindienne, Florent Robertson utilise des éléments de la nature pour rehausser son travail. Ce travail est toujours réalisé avec des couleurs franches et vivantes. Quand il peint, il oublie momentanément tout ce qui l’entoure. Il se motive de toujours terminer ce qu’il entreprend, impatient de voir l’œuvre achevée. « Chaque fin d’une œuvre est une réalisation en soi ».

L’atelier de Florent Robertson est assez petit, bien qu’il soit suffisamment grand pour lui. Il peint dans un atelier-bureau situé au rez-de-chaussée dans un environnement bien éclairé, facile d’accès avec bibliothèque et musique à portée de main. Il s’accommode fort bien de travailler à la lumière naturelle ou artificielle. Toutefois, « il est plus facile de travailler à la lumière du jour » car les couleurs ressortent beaucoup plus. Son espace de travail limité n’influence pas la dimension des œuvres qu’il réalise. Il a fait de son lieu de travail un endroit agréable où la lumière et la musique font bon ménage. Selon les saisons, Florent Robertson passe une vingtaine d’heures par semaine dans son atelier, surtout en automne et en hiver. Le printemps et l’été étant réservés à des activités extérieures, il n’y passe hebdomadairement qu’une dizaine d’heures.

« Dans mes nouvelles créations à l’acrylique, je démontrerai encore plus mon talent et mon vécu en tant qu’Amérindien ».

Exposition chapelle

 
 

Communauté de Desbiens

Activités gratuites

Tous les résidents de Desbiens sont invités à venir visiter les différents attraits du Poste GRATUITEMENT.

Avec une preuve de résidence, vous aurez également accès aux différentes activités, festivals et événements.

Herbes fraîches

Dans le but de se rapprocher de son milieu, le Poste de traite offre gratuitement un pot d'herbes fraîches à tous les foyers de la municipalité. Ces herbes fraîches poussent sur le toît du Poste, où on retrouve une vue panoramique du lac Saint-Jean.

Vous avez JUSQU'AU 1er JUIN 2019 pour réserver vos herbes.

Devenez bénévole

Le Poste de traite a pour mission de protéger et mettre en valeur le patrimoine culturel et archéologique du site de la Métabetchouane et des acteurs qui l'ont forgé. Nous sommes à la recherche de bénévoles dans le but de poursuivre notre mission, mais également pour organiser divers événements destinés à la communauté, dynamiser le site de la Métabetchouane, faire de la recherche, animer des soirées historiques, etc. Joignez-vous à la famille du Poste de traite  en envoyant :

 Votre nomtéléphone, courriel

et pourquoi vous voulez devenir bénévole

à

lepostedetraite@gmail.com

 

 

À PROXIMITÉ

 
 

Merci à nos partenaires